Non classé

Les premiers (vrais) repas de bébé avec le Babycook

Finis les biberons, bébé commence la diversification et avec elle son lot de nouveaux objets jolis, tendance mais surtout pratiques ! Focus sur le petit robot cuiseur/mixeur de Béaba.

J’achète ? J’achète pas ?

L’idée de commencer la diversification de Petite Boulette avec des petits pots tout prêts ne me tentait pas, préférant lui concocter de bons petits plats maison avec de bon ingrédients. Sauf que quand on travaille à plein temps, les journées sont bien remplies et aura-t-on vraiment le courage/l’envie/l’énergie/la motivation de sortir le bazar et de s’y mettre une fois rentrée à la maison ? L’objet du désir et de la facilité : un petit robot cuiseur/mixeur.

Mais qui n’a pas déjà acheté un appareil électroménager, pétri de bonnes intentions ? « Ouh la la c’est super, je vais pouvoir faire plein de choses géniales moi-même !!! »… et le précieux se retrouve en retraite anticipée au fond d’un placard, rejoignant le cimetière de l’électroménager qui n’aura servi qu’une fois. Pas très rentable et la planète ne nous remercie pas.

Je me lance !

Après looooooooongue réflexion (mais pas trop quand même car le bébé avait faim), et quelques recherches sur les robots proposés par d’autres marques, j’ai jeté mon dévolu sur le Babyccok de la marque Béaba. 4 modèles au choix (Original, Solo, Néo et Plus). Il faudra compter environ 99€ pour le modèle Original et jusqu’à 199€ pour le modèle Néo, la version « luxe » dernière née de la gamme.

Avec le Babycook, tout y est à première vue : design, qualité, simplicité, le tout made in France (pour certains modèles) ! La gamme est déclinée dans de jolies couleurs. L’installation et la prise en main sont d’une simplicité presque déconcertante et il n’est pas très encombrant sur un plan de travail. Un seul bouton pour toutes les fonctions : ON/OFF, cuisson vapeur, mixage, détartrage. Bref, il fait tout, sauf les courses. La marque propose également toutes les pièces détachées.

Comme je le disais plus haut, j’étais pleine de bonne résolutions pour préparer des repas « maison » pour Petite Boulette mais l’investissement étant relativement conséquent pour un produit que l’on n’utilisera pas très longtemps, j’ai opté pour un appareil d’occasion déniché sur Vinted. L’avantage : beaucoup de choix, souvent en excellent état et surtout à prix très abordable.

Verdict ?

Mes bonnes intentions ont payé ! Quelques mois plus tard, j’utilise toujours autant le Babycook. Petite Boulette boulotte de bonnes purées et compotes, variées et équilibrées, et je prends beaucoup de plaisir à les lui concocter (quelques recettes à venir sur le blog 🙂 ). Le Babycook est vraiment pratique et fait gagner du temps : on lave, épluche et coupe les légumes ou les fruits en petits dés, on les place dans le panier vapeur, on attend que le cycle de cuisson soit terminé, on mixe et le tour est joué ! En résumé, c’est un achat utile que je ne regrette absolument pas, Petite Boulette non plus ❤

2 réflexions au sujet de “Les premiers (vrais) repas de bébé avec le Babycook”

  1. Aucun regret avec cet accessoire que j’ai utilisé même après quand bébé ne mangeait plus mixé. Cela permet de préparer des petits légumes pour tous les repas de bébé surtout quand il n’y en a pas de prévu au menu du reste de la famille. Et quand on manque de temps, les légumes surgelés sont bien utiles ! Article très utile quand on hésite encore !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s