Recettes

Huîtres gratinées à l’ail noir

Les aventures de l’ail noir continuent avec cette recette simple et originale.

En grande amatrice d’huîtres, je les consomme exclusivement à l’état naturel à savoir fraîchement ouvertes et nature, avec éventuellement un filet de jus de citron. Aussi l’idée de les préparer d’une autre manière ne m’avait pas effleurée jusqu’à ce que Monsieur me suggère de tenter l’expérience. Moue dubitative, tordage de nez et regard en coin… une fois mon panel d’expressions de visage passé en revue et comme on dit dans mes contrées « au diable les varices, ce n’est pas quand on aura un petit jardin sur le ventre que l’on pourra profiter », je me lance !

J’ai donc fait un rapide tour d’horizon des recettes de base pour en adapter une à ma sauce.

Ce qu’il nous faut pour 2 gloutons :

  • 1 douzaine d’huîtres
  • 3 gousses d’ail noir
  • 60g de beurre salé
  • 5cl de vin blanc
  • 20cl de crème fraîche
  • 2 cuillères à soupe de chapelure
  • 1 cuillère à coupe de parmesan
  • Poivre du moulin

C’est parti !

  • Ouvrir les huîtres et vider l’eau
  • Couper les gousses d’ail noir en petits cubes
  • Dans une casserole, faire chauffer le beurre et y incorporer l’ail noir et le vin blanc
  • Chauffer à feu doux en remuant très régulièrement jusqu’à obtenir une sauce homogène et onctueuse
  • Réserver pour laisser infuser
  • Préchauffer le four à 180°C
  • Vider à nouveau l’eau des huîtres et les disposer dans un plat adapté au four ou directement sur la grille du four (astuce : tapisser le plat ou la grille d’une feuille d’aluminium un peu froissée, cela permet de maintenir les huîtres bien droites pour la cuisson)
  • Dans chaque huître : verser un peu de sauce à l’ail noir, recouvrir d’une cuillère à café de crème fraîche, saupoudrer un peu de chapelure et de parmesan et terminer avec un tour de moulin à poivre
  • Enfourner les huîtres pendant 15 minutes à 180°C

A table !

Expérience réussie !

Crédit photo : Maman Lyonnaise

Nous avons été conquis par cette recette qui permet de découvrir l’huître sous un nouveau jour. On sort du côté 100% iodé du coquillage pour une approche plus délicate avec de nouvelles saveurs qui pourront séduire les plus réticents à l’huître.

L’ail noir sublime vraiment cette recette et j’ai volontairement mis très peu de Parmesan car c’est un fromage qui prend gustativement beaucoup de place.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s