Non classé

Le mystère de la chaussette disparue

Je ne vais pas vous parler ici du dernier roman noir, bien que cela puisse être un thème intéressant pour développer une belle intrigue. Ni d’un phénomène surnaturel, bien que parfois on puisse se poser des questions. Pas d’une présence extra-terrestre, car à cette heure aucun scientifique ne s’est interrogé sur la question essentielle de savoir si les soucoupes volantes sont chauffées et si leurs occupants portent des chaussettes. Non plus d’un complot soviétique orchestré par la Chine pour démanteler la suprématie américaine et gagner l’Eurovision (c’est quoi le rapport ?? je me disperse, pardon).

Bref je viens vous parler ici d’un sujet auquel, je pense, chacun a été confronté un jour : la chaussette orpheline. Vous savez, celle que l’on cherche désespérément en se disant qu’elle est forcément quelque part, pas loin, oui mais où ?? Parce que normalement, on met ses chaussettes le matin à la maison et on les enlève le soir à la maison. Une évidence évidente, merci Maman Lyonnaise.

Alors pour éviter les recherches sans fin, les escapades sous le lit (ouh la ! l’occasion de découvrir un élevage de moutons et c’est parti pour une séance d’aspirateur…), les petits tas de chaussettes célibataires attendant sagement dans le placard, les paires de couleur et/ou de pointure différente, j’ai pris le problème à l’envers. Pour arrêter de les chercher, il faut arrêter de les perdre ! Perspicace, non ?

La solution ? Je l’ai trouvée en déambulant au rayon machines à laver / fers à repasser d’une grande enseigne d’électroménager (celle qui porte un nom suggérant plus que l’on va y acheter du pain plutôt qu’un lave-vaisselle) : la pince à chaussettes. Attention, sous vos yeux ébahis, voici la chose :

Le principe : une petite pince en plastique de couleur qui permet d’accrocher chaque paire de chaussettes avant de les mettre dans le panier à linge puis au lave-linge. Elles sont très solides, ne rouillent pas et la résistance de leurs mâchoires assure un maintien parfait pour que les chaussettes ne se détachent pas pendant la lessive. De plus, ces petites pinces permettent d’étendre et de ranger les chaussettes facilement, rapidement et surtout ensemble. Le seul défi à relever une fois cet objet si pratique acquis : instaurer le réflexe « pince à chaussettes » pour tous à la maison.

Fini les chaussettes orphelines, fini le tri sans fin, vive les pinces à chaussettes !

Astuce : elles sont tellement pratiques que l’on peut même les utiliser pour fermer des sachets et conserver les aliments ou maintenir une liasse de papiers.


Environ 6€ la boîte de 12 pinces

Publicité

24 réflexions au sujet de “Le mystère de la chaussette disparue”

    1. Ah je ne connaissais pas les chaussettes qui s’attachent entre elles 🤔 mais effectivement les pinces sont plutôt abordables et aucune ne s’est cassée depuis que je les ai. Heureuse de pouvoir assouvir une pulsion de maniaquerie (je sais trop ce que c’est 🤣)

      Aimé par 1 personne

  1. Alors j’ai presque réussi à vaincre les chaussettes orphelines après des années de bataille acharnée à vider le filtre de la machine, partir en exploration sous les lits et même dans les sacs à dos de sport et d’école (oui y en avait même là 🙄 ) en achetant les mêmes paires de chaussettes à chacun (même couleur même marque) ça sauve bien la mise même si ce n’est pas encore parfait 😂
    En tout cas belle idée ces pinces…en espérant qu’elles ne disparaissent pas elle aussi 🤣

    Aimé par 2 personnes

  2. Moi, je n’utilise pas de pince mais mon mari en avait marre que je perde ses chaussettes (oui car c’était forcément moi…. bon passons 😂) il les enroule ensemble mais uniquement le haut et je les mets ainsi dans la machine. Et j’avoue c’est génial pour les étendre et depuis plus de chaussettes orphelines.

    Aimé par 1 personne

  3. Alors… Je suis comme tout le monde et j’ai aussi mon lot de chaussettes orphelines ! Sauf que j’ai résolu le problème autrement, je porte des chaussettes dépareillées très facilement et quelquefois même je « provoque » la chose 😉
    La dernière fois que je suis allée chez le kiné, il m’a dit « vous avez un problème de chaussettes » ! Moi : non,, pas du tout ! J’avais une chaussette à rayures noires et blanches et l’autre chaussette noire à pois blancs !
    Et… la meilleure pour la fin : je suis assistante maternelle. Depuis quelques semaines un de « mes petits » arrive régulièrement avec des chaussettes dépareillées, qu’il est très fier de me montrer dès qu’il a quitté ses chaussures 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis admirative ! J’avoue que j’aurais des difficultés à franchir cette étape, ma maniaquerie prenant le dessus…
      Je suis de celles qui ne supportent pas de ranger du linge pas repassé, mélangé. Une exigence un peu démesurée qui me fait dépenser beaucoup de temps et d’énergie même si j’essaie d’être plus souple mais chassez le naturel…
      Cependant j’ai vu que certaines marques de chaussettes avaient sorti des collections volontairement dépareillées !
      Je vais essayer de mettre des chaussettes dépareillées pour voir la réaction de ma fille 😉

      J’aime

  4. Je suis bien obligée de porter des chaussettes dépareillées également, puisque je perds tout le temps une chaussette sur deux. Et comme je dois bien garder celle que je n’ai pas (encore) perdue, je la porte avec une autre orpheline. Ca m’horripile, mais c’est ainsi.

    Aimé par 1 personne

  5. C’est pourquoi les pinces sont très pratiques 😉 il faut juste prendre l’habitude de les « pincer » dès qu’on les enlève et le tour est joué !
    Par contre où disparaissent les chaussettes ? As-tu résolu ce mystère ?? Un fétichiste de chaussettes s’introduirait-il chez toi ???😱

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s