Trouvailles

Mifamosa, le traducteur des noms de rue

Si vous habitez ou êtes passés à Orléans, Lille, Lyon, Chartres, Angers, Clermont-Ferrand, Bruxelles, vous avez peut-être remarqué l’empreinte visuelle laissée par Mifamosa au-dessus de certaines plaques de rues.

Mifamosa, késako ? « Mif » est le diminutif de « famille » et « Mosa » pour « mosaïque ».

Il y a 5 ans, ce jeune artiste, Orléanais d’adoption et qui a choisi de rester anonyme, explique l’origine de son travail : « Redonner de l’énergie à quelqu’un de ma famille qui n’en avait plus. Je voulais créer un parcours pour inciter cette personne à bouger. Et puis j’ai été pris à mon propre jeu« . A Orléans d’abord puis au gré de ses déplacements, il s’est mis à repérer des noms de rue imagés ou qui pouvaient se prêter à des jeux de mots pour les traduire par des mosaïques en émaux de Briare récupérés dans une déchetterie.

Le street-art n’étant pas toujours légal ni le bienvenu dans certaines municipalités, Mifamosa a commencé à travailler la nuit. Mais aujourd’hui, à l’instar d’Ememem, son travail est très apprécié et reconnu, il fait désormais partie du paysage urbain et les municipalités le remercient même. Au-delà d’être discrètes et de bon goût, ses mosaïques apportent une touche de couleur et d’humour qui manquent bien souvent dans la grisaille des villes. Elles se fondent avec finesse et intelligence dans le décor sans pour autant laisser indifférent.

Crédit photo : Maman Lyonnaise

Le seul problème qui se pose désormais pour admirer les oeuvres de ces artistes de talent quand on marche, c’est de savoir si on regarde par terre ou en l’air… Et là, désolée, je ne puis résister :

« Les papillons en l’air 
Et les fourmis par terre 
Chacun est à sa place 
Il n’y a pas de mystère 
Sauf

Toi, toi mon toit« …

Retrouvez les mosaïques de Mifamosa sur son compte Instagram @mifamosa

14 réflexions au sujet de “Mifamosa, le traducteur des noms de rue”

    1. A Lyon Mifamosa nous fait être dans la lune mais Ememem nous remet les pieds sur terre ! Les dépôts canins sont une vraie plaie, certains commerçants ont été forcés d’accoler des affiches sur leur pas de porte qu’ils sont fatigués de nettoyer quotidiennement…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s