La boîte à souvenirs

Emission télévisée : Téléchat

Ouvrons la boîte à souvenirs.

Nous sommes en 1983, la chaîne de télévision Antenne 2 est la deuxième chaîne de la RTF. Elle est apparue sur les tubes cathodiques en 1964 et ce sera la première chaîne à diffuser ses programmes en couleur en 1967. Suite à l’éclatement de l’ORTF, elle prendra pour nom Antenne 2 en 1975, et ce jusqu’en 1992.

Revenons à nos moutons. Nous sommes en 1983 et Antenne 2 diffuse depuis 1978 « Récré A2 », une émission destinée aux enfants présentée par une certaine Dorothée. Parmi la multitude de dessins animés et reportages ayant pour objectif l’éveil et l’apprentissage, Téléchat.

Logo du programme Téléchat

Téléchat est un programme franco-belge créé par Roland Topor et Henri Xhonneux. Destiné aux enfants, il parodie le journal télévisé des adultes. Ses deux présentateurs vedettes sont un gros chat noir et blanc (« Groucha ») au bras plâtré et une autruche (« Lola ») au décolleté plongeant. Accompagnés de divers objets animés (Duramou le fer à repasser, Mic-Mac le micro à oreille géante, Durallo le téléphone fatigué,…), ils décryptent une actualité fictive sur un ton humoristique et complètement décalé. Le programme est alimenté de rubriques récurrentes parmi lesquelles on retiendra notamment :

  • l’objet fêté du jour
  • des pages de publicité animées par un singe vert nommé « Pub-Pub » qui vante de manière catastrophique les mérites des produits de la marque « Nul »
  • une mini-série à travers laquelle on peut suivre les actes héroïques du justicier Léguman qui lutte contre les attaques d’appareils électroménagers ou d’objets du quotidien
  • l’intervention régulière de curieux personnages : les gluons, dont le célèbre « gluon du trou »

Regardée aujourd’hui avec des yeux d’adulte, je comprends mieux pourquoi mes parents aimaient bien regarder Téléchat avec ma soeur et moi. Je comprends surtout que, petite, je ne devais pas comprendre grand-chose ! Par le biais de marionnettes rigolotes au ton léger, les créateurs font discrètement passer des messages satyriques sur la télévision et l’utilisation qui en est faite par les industriels pour promouvoir la consommation de masse.

Pour le plaisir des yeux et des oreilles, voici un échantillon de cette émission improbable et résolument anti-conformiste. Remarquez au passage la qualité du scenario, des costumes, des cascades et des effets spéciaux. La bande originale n’a également pas son pareil.

Chalut, et à demain si on veut bien !

Publicité

19 réflexions au sujet de “Emission télévisée : Téléchat”

  1. Excellent ! Que de souvenirs qui ressurgissent !
    Je suis bien d’accord sur le fait que les enfants ne devaient pas vraiment comprendre le sens profond des messages subliminaux véhiculés en toile de fond…et qu’ils se contentaient de « s’abreuver » des images sans analyser le sens des mots, contrairement à leurs parents…
    Je vous avoue que moi non plus je ne comprennais pas.
    Et pour finir si l’on se penche sur la petite phrase qui met un terme au journal télévisé « Chalut et à demain si on veut bien » on pourrait penser que les créateurs étaient bien conscients que la censure guettait…
    Mais tout ça c’est du passé, ce n’est plus le cas aujourd’hui hein…
    Merci pour ce bon moment de lecture.

    Aimé par 1 personne

    1. Vous ne croyez pas si bien dire, dans la deuxième saison Groucha est remplacé par Grégoire de la Tour d’Ivoire, un lapin qui a un lien de parenté avec le Directeur de la chaîne…et lui-même renvoyé par la suite car il s’en est pris à la publicité !
      Ravie de vous avoir fait voyager dans le passé le temps d’une lecture.
      Belle journée à vous

      Aimé par 1 personne

  2. Il vaut mieux retirer son y à « satyrique » car ce n’était pas vraiment licencieux… C’était plutôt du théâtre de l’absurde. Après avoir entendu parler aux infos de ce soir de la « bactérie e coli » je me dis que cette vidéo
    satirique d’autrefois était vraiment prémonitoire au sujet des dangers alimentaires. Merci pour ce flash back digne d’un flash info!

    Aimé par 1 personne

    1. En voilà un beau lapsus, juste avec une lettre !!
      Ce n’est pourtant pas faute de me relire…
      Ou comment être à l’origine d’un scandale quand on sait que sous le costume du fameux Léguman était caché un garçon âgé de 12 ans. Non, non, non, pas de ça ici.
      Quand les industriels transforment la nourriture en arme de destruction massive, je dis rappelons Léguman ! Les carottes sont-elles cuites ? Non !

      Aimé par 1 personne

      1. Oh mais moi je suis spécialiste en coquilles et lapsus ! Je pense que nous voyons très bien les erreurs sur une feuille de papier et bien moins sur les écrans alors je passe ma vie à me relire… Et je repère encore et toujours une erreur! Mais finalement, tant pis car elles nous permettent de faire des commentaires marrants. N’hésite pas à me montrer mes propres coquillettes, nous en ferons des salades ensemble ! 😃

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s