Astuces & bricolage

DIY : un sac à pain

Lorsque je vais acheter mon pain à la boulangerie, ce dernier finit toujours dans le panier de la poussette ou dans le sac à courses. Seulement voilà, même si les boulangers servent désormais le pain dans un sac en papier, il dépasse.

Et voilà l’obsédée de la propreté qui peste, encore plus lorsque Petite Boulette et moi allons au parc avant de rentrer. Mon pauvre pain se retrouve alors bringuebalé dans la poussière ! Horreur, malheur.

J’ai donc demandé à ma maman si elle n’avait pas de vieux draps dont elle ne se servait plus. Et hop ! Une pile de draps anciens est apparue sous mes yeux ébahis. Les draps anciens ont de multiples avantages : ils sont grands, épais, résistants, faciles à travailler et souvent jolis. Voilà de quoi me confectionner un beau sac à pain.

Le matériel :

  • Un rectangle de coton épais ou de lin de 65 cm x 50 cm
  • Une bande de 25 cm x 5 cm du même tissu (facultatif car ce sera le lien qui servira à resserrer le sac, il peut être remplacé par une cordelette, un gros ruban,…)
  • Une machine à coudre (c’est faisable à la main mais beaucoup plus long)
  • Du fil blanc résistant
  • Une paire de ciseaux de couture
  • Un fer à repasser
  • Une pince à pression et une pression (facultatif)
  • Un peu de patience et beaucoup d’amour

La confection :

  • Couper un rectangle de 65 cm x 50 cm dans le tissu en comptant 1 cm en plus de chaque côté.
  • Sur l’envers, former les ourlets : replier le tissu de chaque côté sur un 1 cm et passer le fer à repasser bien chaud. Cette opération sert à bien plaquer le tissu pour éviter de poser des nagées d’épingles.
  • Coudre les ourlets.
  • Sur le côté qui sera le haut du sac, et toujours sur l’envers, rabattre un pan de 5 cm de tissu pour former un ourlet qui restera ouvert pour y passer une cordelette ou une sangle. Passer le fer à repasser bien chaud et coudre.
  • Sur l’envers, plier le rectangle en deux afin de former un rectangle de 60 cm x 25, passer le fer à repasser bien chaud et coudre le fond et le côté restant en prenant sin d’arrêter la couture avant l’ourlet de passage de la sangle.
  • Retourner le travail.
  • Pour réaliser la sangle de fermeture : couper une bande de 25 cm x 5 cm dans le tissu en comptant 1 cm en plus de chaque côté. Sur l’envers, former les ourlets : replier le tissu de chaque côté sur un 1 cm et passer le fer à repasser bien chaud. Coudre les ourlets. Sur l’endroit, plier la bande de tissu en deux dans la longueur, passer au fer à repasser bien chaud et coudre.

Le résultat :

Un sac à pain bien pratique pour transporter le pain, le stocker et éviter de gaspiller des sacs en papier. J’ai ajouté une pression au bout de la sangle afin de pouvoir suspendre le sac facilement. J’ai craqué sur ce drap brodé qui était troué et trouve ainsi une seconde vie. La broderie est à l’envers mais je souhaitais conserver la finition du haut du drap que je trouvais jolie et qui fait office de grille d’aération !

J’espère que les explications sont claires car je n’ai pas suivi de modèle déjà existant. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à m’en faire part.

28 réflexions au sujet de “DIY : un sac à pain”

  1. Hello Maman Lyonnaise
    En effet, utile et élégant ton sac à pain. Il se lavera facilement aussi.
    Les vieux draps se recyclent facilement. Pour des torchons de cuisine, c’est parfait pour bien essuyer. Ou des serviettes de table.
    Je n’ai pas lu tes explications car je ne suis pas du tout couturière et ne consomme que très peu de pain 😉
    Bon we
    Bises d’O.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Nicole !
      Le drap est tellement grand qu’il va servir à confectionner bien d’autres choses ! J’ai prévu de faire des serviettes de table pour tous les jours, j’en ai marre des rouleaux s’essuie-tout et de ce gaspillage.
      Bisous et bon week-end 😊

      J’aime

    1. C’est vrai qu’il a belle allure avec ses broderies ! Le parc est tellement sale (mégots, bouteilles de bière et les morceaux de verre qui vont avec, détritus en tout genre, fontaine à l’abandon dont l’eau croupit…), cela me révulse mais Petite Boulette aime tellement s’amuser sur le toboggan que je fais une entorse. Quel est le comble pour une ville dont le maire est écologiste ? Avoir des parcs pour enfants dont l’aspect se rapproche dangereusement à une déchetterie, laissés à l’abandon. A croire que l’argent public ne sert qu’à construire et entretenir des pistes cyclables. Je suis en colère, on l’aura compris.

      Aimé par 1 personne

      1. … la suite !
        … fais passer le message, cela devrait le faire réagir, ou contacte un conseiller municipal d’opposition… 😉
        eau croupie = moustiques, certes c’est bon pour la chauve-souris, sauf que si c’est moustique tigre ou égyptien, ils piquent le jour quand elle dort, et pas la nuit !

        Aimé par 1 personne

      2. Tu as raison, il faut le lui faire savoir, parce qu’il ne faut pas compter sur le personnel communal qui ne va pas se rajouter du boulot supplémentaire, il n’a déjà pas assez de temps pour gérer ses affaires personnelles sur son temps de travail !

        Aimé par 1 personne

    1. Merci ! J’ai trouvé la broderie tellement jolie que j’ai bien réfléchi à ce que j’allais en faire. Ce sac à pain nous est très utile et il a bien trouvé sa place dans la cuisine. Le pain reste propre et bien conservé.
      Ce drap est tellement grand que d’autres réalisations sont à venir…!
      Bon week-end également.

      J’aime

  2. Bravo. Je ne connais rien à la broderie, à la couture. Je connais un peu Lyon. Internet a été beaucoup mon truc à moi en Afrique et avec des gens qui sont jugés fort savants sur toutes ces choses effectivement compliquées. mais voir cette recette, ces indications pour résoudre un point de la vie matérielle, c’est délicieux, c’est instructif et je me dis que nous apprenons tous les jours. Donc, remerciements à toutes celles et à tous ceux qui mettent le meilleur d’eux-mêmes à la disposition d’autres, qui peuvent s’en inspirer librement. J’ai poussé avec attention, une attention maximale le soleil de ma vie d’aujourd’hui, une vie de grand-père de 70 ans, et je ne vois pas comment être plus heureux que pousser la poussette où se trouve ma petite fille. C’est mon épouse qui a acheté le pain, un pain frais. Le pain n’était pas chaud. Il était tiède répond le frère, le deuxième frère du soleil de ma vie. Je ne trouve pas qu’il était génial, dit la grand-mère de tout ce petit monde, sans laquelle rien de tout cela ne serait possible. Cette après midi, un peu d’orage. la température de l’eau pourrait un peu baisser. Voilà. Bravo pour ce sac, et bravo pour toutes ces en apparence minuscules actions, mais qui me semblent en fait représenter la plus grande richesse de l’humanité. Il est drôle que j’arrive ici par le fil virtuel qui passe par la Californie et de plus, je crois, un informaticien vraiment amoureux de la culture française et des recettes de cuisine.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir,
      Justin joue les entremetteurs depuis sa Californie, rien que pour cela nous devrions lui envoyer un colis de fromages, vins et charcuteries ! Mais il ne passera malheureusement pas la frontière.
      Merci pour votre visite et votre commentaire. Je vois beaucoup de grands-parents lorsque je vais au parc avec Petite Boulette. C’est toujours attendrissant et je les regarde avec mes yeux de maman attentive à délivrer le meilleur socle d’éducation possible, donner les clés pour affronter le monde, bref de maman qui n’a pas l’impression de laisser beaucoup de place à l’innocence, la légèreté… Heureusement que les grands-parents sont là pour laisser vivre, dédramatiser et apporter avec juste la bonne dose de fermeté le lâcher-prise nécessaire.
      Lorsque j’ai commencé à écrire sur le blog, j’étais assez dubitative, me disant « mais, cela ne va intéresser personne, il y tellement de blogs de qualité bien supérieure ». Votre commentaire me prouve que mes choses simples sont appréciées. Par ailleurs, le blog m’a permis de faire de très belles rencontres : créatives, littéraires, culinaires, humoristiques,… J’y apprends beaucoup de choses et tous ces partages sont, comme vous le dites si bien, la plus grande richesse de l’humanité.
      Merci à vous et à très bientôt j’espère !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s